Nouvelles courtes

Des thêmes variés : nature, vie quotidienne et même un peu d’érotisme léger

Voici un petit texte écrit pour les Impromptus littéraires, dont j’envisage une adaptation pour un conte pour enfant.

La rose et la rainette

Pauvre rose !

Elle est si seule dans ce vaste jardin…

À peine éclose, sous la fraîcheur matinale, elle est belle avec ces gouttes de rosée qui scintillent.

Une_rose-1812

Mais sa solitude lui pèse.

Elle est la dernière des roses qui ont fleuries dans ce petit paradis.

Dorénavant les autres sont toutes fanées.

Elle sent une larme qui glisse le long d’un de ses pétales.

Midi arrive.

La chaleur se diffuse progressivement.

Les odeurs de terre et des autres plantes s’élèvent.

Et elle la voit.

Cette charmante petite chose luisante et verte chante juste à côté d’elle, accroupie sur cette pierre plate qui borde la mare parsemée de petites lentilles vertes qui bougent au moindre souffle de vent.

RAINETTE OLERON2

La rose incline sa belle tête rouge sombre vers elle, doucement.

Elle l’écoute.

Mais un bruit de pas résonne, et la jolie rainette se tait brutalement. Elle est en partie dissimulée sous une feuille verte, aussi brillante que notre gentille et élégante batracienne.

Une fois que l’intruse présence est partie, elle recommence son chant.

Notre rose est heureuse : elle n’est plus seule !

Mais la fin de la journée arrive, et la verte compagne disparaît pour sans doute se réfugier dans un creux quelconque, ou plonger dans l’eau !

Et notre rose est de nouveau triste. Néanmoins, face à la nuit qui tombe, elle espère…

Au matin, la rainette est déjà là, et chante de nouveau pour elle.

Les jours qui suivent voient cette scène se répéter.

Mais la rose se flétrie et petit à petit perd ses pétales veloutés, et leur couleur intense se fane, inexorablement.

Il ne reste bientôt plus d’elle que la tige verte qui supportait sa beauté éphémère.

Notre petite rainette est seule, si seule.

20/09/2015

Une nouvelle au sujet sérieux, dont voici le lien

http://short-edition.com/oeuvre/tres-tres-court/derriere-la-porte-10

ou encore

http://short-edition.com/oeuvre/tres-tres-court/depart-6

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s